Tous en grève le mercredi 9 mars pour exiger le retrait du projet de loi contre le travail ! Arrêtons les khomri de ce gouvernement !

, par sud éduc 09

Accepter le projet de loi concocté par le gouvernement pour satisfaire le patronat, ce serait :
- accepter la liquidation des 35 heures,
- accepter de travailler jusqu’à 12 heures par jour,
- accepter que les patrons licencient quand ils veulent et comme ils veulent,
- accepter des heures supplémentaires majorées de 10% (au lieu de 25%),
- accepter des heures supplémentaires payées au bout de trois ans,
- accepter que les apprentis mineurs travaillent 10 heures par jour et 40 heures par semaine,
- accepter que des référendums imposés par le chantage, puissent défaire les droits collectifs,
Non, il n’y a rien à sauver, rien à négocier dans la loi Travail : retrait total !
C’est une attaque sans précédent contre les salarié-es, qui accélérerait la flexibilité et la précarité. C’est cette même politique qui est à l’œuvre avec la contre-réforme PPCR dans la Fonction publique.
La colère monte, la mobilisation s’accélère ; après les pétitions, c’est le moment des rassemblements, des manifestations, des grèves. Solidaires met tout en œuvre pour construire un vaste mouvement social, interprofessionnel, fort, prolongé jusqu’à satisfaction des revendications.

Pour un résumé en vidéo, interview de Filoche sur Là-bas si j’y suis.

- 

Pourquoi agir, et pourquoi ce n’est qu’un début :

- 

Mercredi 9 mars, nous dirons NON à ce projet de loi qui ne protège que les intérêts des plus riches :

Deux manifestations , à l’appel de Solidaires, de la FSU et de la CGT, sont organisées en Ariège :

- 1er rassemblement à 11h Pamiers (place République).

- 2nd rassemblement à Foix, au monument Résistance sur les allées de Vilotte, à 17h30.

Appel à la grève :

le préavis de grève généraliste du 8 mars au 2 mai sur le site de la fédération SUD éducation couvre les personnels qui seront en grève.

PNG - 575.6 ko

Note : article mis à jour le samedi 5 mars 2016.