En démocratie, l’éducation n’est pas (seulement) un droit. C’est un devoir. Discours de Nico Hirtt, 5 octobre 2016

, par sud éduc 09

Le 5 octobre dernier, à l’invitation du Parlement de la Communauté germanophone de Belgique, Nico Hirtt a pris la parole devant quelque 200 enseignants et étudiants réunis à Eupen dans le cadre d’une réflexion sur le thème « école et citoyenneté ». Nous reproduisons ici son discours (avec quelques citations en langue allemande et leur traduction en français, ou vice-versa).
Lorsqu’on évoque la relation entre éducation et démocratie, il est une figure incontournable que l’on se doit de citer : le marquis Nicolas de Condorcet, philosophe de la Révolution française. C’est à lui que nous devons cette thèse célèbre :
« Wenn nun alle Menschen vor dem Gesetz gleich sind, dann erwächst der einzige Unterschied, der sie in verschiedene Klassen einteilt, aus ihrer Bildung »
« Quand la loi a rendu tous les hommes égaux, la seule distinction qui les partage en plusieurs classes est celle qui naît de leur éducation »
Voilà une bien belle sentence. Si belle même que, depuis plus de deux cents ans, elle est ressassée à l’envi pour soutenir que l’accès universel à l’éducation scolaire serait la meilleure garantie de l’égalité des chances et de l’égalité des droits.

Lire la suite :

OpenDocument Text - 54.1 ko